© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

Rechercher
  • The Liberty web

Une confession au sujet du Coronavirus

"Nous sommes tombés dans un piège" :

l'ancien premier ministre chinois Zhou Enlai, qui a servi Mao,

fait une confession au sujet du Coronavirus


Le Premier ministre chinois Zhou Enlai (é2me à droite) qui a servi le président Mao Zedong (2ème à gauche).


Alors que le coronavirus découvert récemment se propage en Chine, le Premier ministre chinois Li Keqiang est la principale personne à gérer l'urgence. M. Li est celui qui s'est rendu à Wuhan fin janvier, et il est responsable d'un groupe de haut niveau mis en place par le président Xi Jinping pour lutter contre l'épidémie.Les contre-mesures prises en interne par la Chine restent à la traîne. Le 13 février, Jiang Chaoliang a été limogé en tant que principal responsable du Parti communiste de la province du Hubei avec la capitale de Wuhan. Le maire Ying Yong a pris sa place à la tête du parti au Hubei.L'Esprit qui prétendait « conseiller » M. Li est apparu le 11 février à Maître Ryuho Okawa. Il s'est avéré être l’esprit de l'ancien Premier ministre Zhou Enlai qui a servi Mao Zedong, le premier président de la République populaire de la Chine, en 1949.M. Zhou Enlai a été premier ministre de la Chine pendant 27 ans, depuis la création de la République Populaire de Chine, aux côtés de Mao Zedong. Jusqu'à sa mort en 1976, il n'a jamais connu de revers et s’est également illustré par ses qualités de médiateur dans les relations diplomatiques entre le Japon et la Chine.



La stratégie de base de la Chine est en jeu


L'Esprit de Zhou Enlai semblait souffrir : il a affirmé qu'il se sentait « contrarié » et que la Chine « était tombée dans un piège ». L'Esprit de Zhou Enlai a déclaré avec impatience qu'il conseillait au Premier ministre Xi Jing Li de prendre des mesures contre le coronavirus.« Nous avons l’obligation de réussir, parce qu’il s’agit d’une crise énorme... Nos plans pour la création d’un Grand Empire Qin et du Grand Empire de Chine... sont en train de s'effondrer ».L'Esprit de Zhou Enlai a parlé de son aspiration à dépasser la « sphère de coprospérité de la Grande Asie orientale » (大東亞共榮圈, Dai-tō-a Kyōeiken) « GEACPS », « que les militaires japonais aspiraient à créer, au cours de la deuxième guerre mondiale », pour prendre le contrôle du Moyen-Orient, de l'Afrique et de l'Europe.« Une bataille finale devra être livrée contre les États-Unis. C'est notre stratégie de base. Nous allons siniser la Terre », a déclaré l'Esprit de Zhou Enlai.De plus, l'Esprit de Zhou Enlai a révélé qu'une « véritable invasion » après l’achat de terres aux japonais, et des invasions économiques et culturelles dans plusieurs régions. De fait, cette invasion semble aujourd’hui suspendue et « figée » par l’arrivée de l'épidémie à grande échelle du coronavirus.



« Le monde pourrait un jour avoir l’impression de contenir la Chine derrière la Grande Muraille."


De nombreux problèmes sont du coup exposés en Chine même.L'Esprit de Zhou Enlai a reconnu les problèmes intérieurs de la Chine, derrière le fait de cacher le vrai nombre de personnes infectées.« On a découvert que le service médical de la Chine agissait en arrière-plan... et que [si le vrai nombre était annoncé] plus personne ne viendrait [en Chine] ».Même si l’on prétend sur Internet que le taux de mortalité est supérieur à ce qu’ont annoncé les autorités chinoises, la vérité reste cachée. De fait l’infection expose davantage le régime autoritaire chinois, qui masque la vérité.En outre, une structure médicale inadéquate, pour le manque d'hôpitaux et de moyens d'assainissement adéquats, aggrave les choses. Les activités économiques intérieures ont cessé et une interruption soudaine de la croissance économique de la Chine devient inévitable.La Chine est reconnue en tant que grand pays, mais son image pourrait se ternir avant longtemps.



Influence spirituelle derrière le virus


Comme le Liberty Webl'a déjà mis en évidence, il y a bien une influence spirituelle derrière un virus doté d’une tendance maligne. Une région ou un pays recueille ainsi de mauvaises pensées, telles que la haine et des intentions meurtrières, qui au contact d’un virus faible, en font un virus meurtrier. Ce virus devient gravement infectieux, dès que ces mauvaises pensées et ce virus entrent en possession d’individus.L’enregistrement le 7 février dernier de « Enquête spirituelle sur le coronavirus d'origine chinoise récemment découvert », a révélé que la foi en Dieu prévenait l’infection, au contraire des mauvaises pensées. Il est possible de construire son immunité sur une véritable foi en Dieu.Dans l'enquête spirituelle, un Esprit anonyme impliqué dans l'épidémie de virus a révélé que les pensées agressives de la Chine précédaient aussi des attaques de criquets contre Hong Kong, le peuple Ouïghour, le Japon et d'autres pays asiatiques, le Moyen-Orient, l'Europe et l'Afrique."Nous avons juste bloqué un peu ce flux spirituel et l'avons gardé en Chine", a révélé cet Esprit anonyme.Une volonté divine se manifeste aussi derrière le coronavirus. L'expansion hégémonique de la Chine n'est pas souhaitable et il importe de jeter au contraire les bases de la liberté, de la démocratie et de la foi en Chine.


Les points suivants ont été abordés dans cette lecture spirituelle :

· Le vrai nombre de personnes infectées par l’épidémie,

· Que font Mao Zedong et Deng Xiaoping en ce moment ?

· Quel est le plus grand potentiel de guerre de la Chine ?

· Comment l'Esprit interrogé voit-il le président américain Trump ?

· Une boule de feu mystérieuse dont Zhou Enlai a été témoin avant l'enregistrement

· Où séjourne Zhou Enlai ?

· Critique des masques fabriqués en Chine.

· Zhou Enlai porte-t-il un masque ?


Liberty Web, le 20/02/2020

Source : http://eng.the-liberty.com/2020/7802/

52 vues