Rechercher

Rien n’indique que le dioxyde de carbone est dangereux


Dans l'émission télévisée produite à l’occasion du Nouvel An : « Le réchauffement de la planète échappe à tout contrôle : le défi de la décarbonisation », la chaîne publique japonaise NHK a annoncé que « la température de la Terre allait augmenter de 4,5 degrés d’ici 2100, et que l’avenir de cette planète était en péril ». Le programme mentionnait ainsi que « la neige pourrait ne plus jamais tomber en raison du réchauffement climatique », mais des chutes de neige exceptionnellement abondantes au moment de sa diffusion, lui auront fait de l’ombre...

Le Liberty s'est donc entretenu avec le Dr Tadashi Watanabe, spécialiste de l’électrochimie et expert en recherche environnementale, sur les questions soulevées par la théorie du réchauffement climatique sur laquelle s’appuie la NHK.


- Le programme de la NHK a déclaré que la température de la Terre augmenterait de 4,5 degrés Celsius d’ici 2100 et que notre avenir était en danger.


Dr Watanabe : La température de la Terre est déterminée par la combinaison de plusieurs facteurs. « 4,5 degrés Celsius », c’est le résultat d’une simulation informatique, mais pas celui d’un programme écrit par des chercheurs. Si vous faites la moyenne des résultats de diverses simulations de la fin du 20e siècle, la température de 1975 à aujourd'hui aurait dû augmenter d'un degré. En réalité, elle n’a même pas augmenté de la moitié.

La température de la Terre connaît des fluctuations naturelles. Une période froide appelée le petit âge glaciaire a ainsi duré près de 500 ans, jusqu'à la fin de la période Edo (entre 1603 et 1867 dans l'histoire du Japon). Cette période froide s’est prolongé tout au long de la période Edo, et des documents indiquent également que la Tamise à Londres avait gelé au cours de l'hiver.

La température moyenne de la Terre augmente presque indépendamment du dioxyde de carbone artificiel, mais comme cette augmentation est inférieure à 0,1 degré Celsius (32,18 degrés Fahrenheit) sur 10 ans, vous ne pouvez même pas la ressentir.


- Ce programme a également affirmé que les glaciers fondraient en raison du réchauffement climatique, provoquant du même coup une élévation du niveau de la mer.


Dr Watanabe : Pendant une période où la température augmente, le niveau de la mer augmentera de même parce que l'eau se dilate thermiquement. Mais le niveau de la mer se mettra pour finir à baisser en raison de son refroidissement. Nous avons également appris à la fin du XXe siècle que la température de surface de la mer fluctuait naturellement en raison de toutes sortes de cycles.