Rechercher

Les messages spirituels de Joe Biden : « La Russie constitue une menace plus grande que la Chine ».


M. Biden du Parti démocrate américain est officiellement devenu président à l’occasion de la cérémonie d'inauguration qui s’est tenue le 20 janvier dernier. Il a 78 ans, ce qui fait de lui le plus ancien président à être investi aux États-Unis. Le mandat de M. Biden prendra fin en 2025.

Peu de temps après son entrée en fonction, M. Biden a signé un décret visant à annuler la décision de la précédente administration Trump, de se retirer de l'Organisation mondiale de la santé : l’OMS. Il a montré qu’il recourrait volontiers à la coopération internationale comme moyen de lutte stratégique contre le coronavirus. On peut aujourd’hui se demander quels signes de sa compétence M. Biden nous enverra à l'avenir.


Deux interviews spirituelles de l’Esprit-Gardien de M. Biden ont été réalisées ce mois-ci par Me Ryuho Okawa, Président-fondateur de Happy Science, constituant une première référence pour examiner la politique de M. Biden. Cet article présente le contenu de ces entretiens spirituels.


« L’absence de Trump unira la nation »


L’esprit gardien de M. Biden est apparu devant Maître Okawa le 13 janvier, soit une semaine avant l’inauguration officielle, pour révéler sa vision de l’avenir.


L'Esprit-Gardien a commencé son entretien avec passion, affichant quelques signes de détresse : « Je dois en quelque sorte faire des USA un État Uni ! » Lorsque son intervieweur lui a demandé quelles réalisations il souhaitait accomplir, il a répondu : « l'expulsion de Trump », soulignant que l'éviction d'un « fanatique » comme Trump unifierait les États-Unis.

L'Esprit-Gardien s'est senti contrarié par le fait que M. Trump ait continué à exercer ses soupçons de fraude électorale dans le cadre de l'élection présidentielle américaine, jusqu’à son ultime recours. Il lui semblait pouvoir faire tout ce qu'il voulait du fait que M. Biden avait été lui-même un shérif inconnu au cours de l'une de ses vies antérieures.


Quant à la menace chinoise, l'Esprit-Gardien en a complètement balayé l’existence. Il a même suggéré une stratégie qui consisterait à « faire semblant de faire pression sur la Chine tout en considérant la Russie comme une menace antagoniste supérieure ». Tout au long de l’interview, il a répété son intention de conserver les meilleurs termes possibles avec la Chine, le premier partenaire commercial des États-Unis. Il a également déclaré une théorie surprenante sur le coronavirus, nous faisant savoir pourquoi M. Biden et les autres démocrates ne poursuivraient pas la Chine sur ses responsabilités en ce qui concerne le coronavirus.


Ce premier message spirituel recouvrait d'autres points divers, tels que repris ci-après :

• Perspectives sur le réchauffement climatique,

• La croissance rapide de l'économie chinoise constitue-t-elle une menace pour les États-Unis ?

• L’intention d’un deuxième mandat, malgré l’âge,

• Les États-Unis et la Chine auraient pu collaborer à la recherche sur le Covid-19,

• Évaluation de l'ancien président Obama.


Concentrez-vous sur le coronavirus pour le moment, et laissez la Chine tranquille


Puisque ce premier message spirituel avait été conduit tard dans la nuit, un autre message spirituel de 93 minutes l’a suivi, enregistré le 20 janvier, juste avant la cérémonie d'inauguration.

Les véritables intentions de M. Biden ont été examinées sous différents angles sur la base des déclarations de ses messages spirituels précédents.

« Il est important de déterminer la valeur des choses », a déclaré l’Esprit-Gardien de M. Biden à propos de Hong Kong. « Est-il politiquement correct de s’en prendre à 1,4 milliard de personnes pour soutenir 7 millions d'habitants de Hong Kong ? Ou ne serait-il pas plus naturel que Hong Kong finisse engloutie par la Chine, auquel cas nous devrions juste leur conseiller de faire en sorte que ce processus se déroule dans les meilleures conditions possibles ? Nous avons deux options » a-t-il déclaré, suggérant que cette dernière serait l'option la plus appropriée pour les États-Unis.


Quant à Taïwan, il a eu ces mots : « Un si petit pays ne peut gagner, et les mères américaines commenceraient à se plaindre si les États-Unis se battaient pour lui. Il doit tout simplement être absorbé de manière pacifique. Il a conclu cette discussion par ce constat : « 7 millions de personnes à Hong Kong et 20 millions de personnes à Taiwan font à peu près la taille d'une ville, qui devraient simplement former une province [de Chine] ».

Il est devenu clair que M. Biden a l'intention de laisser la Chine agir seule pour se concentrer plutôt sur les problèmes imposés par le coronavirus à son pays.

Il a également reconnu dans la Russie une menace plus pressante que celle exercée par la Chine, laissant penser qu'il en était resté aux vieux réflexes de la guerre froide.

Pour le Moyen-Orient, il s’est borné à dire : « Parlez-en plutôt aux pays du Moyen-Orient », « Ce n’est pas mon problème s’ils se battent toujours », indiquant un manque de justice dans les jugements diplomatiques qu’il est appelé à rendre.

Sa vision économique est typiquement de gauche, lorsqu’il affirme que « 20 pour cent de la population détient 99 pour cent des richesses » et que « [une forte augmentation des impôts pour les riches] est tout à fait naturelle ».

« Je poursuivrai jusqu’à ce que la Trump Tower soit vendue ... J'écraserai toutes les industries liées à Trump », a-t-il poursuivi, suggérant son intentions d'attaquer Donald Trump, de façon à ce qu'il ne puisse pas se représenter dans quatre ans. L’Esprit-Gardien a exprimé la forte passion de M. Biden pour les mesures anti-Trump.

« M. Biden ne comprend ni l’économie, ni les affaires », a résumé Maître Ryuho Okawa à l’issue du message spirituel. « Alors que M. Trump a poursuivi avec sa foi alors même qu'il était soumis aux critiques des médias, M. Biden n’a pas autant d’égard pour la justice et reste un populiste, plus attaché aux opinions des masses populaires. Alors que M. Biden tente de régler des problèmes intérieurs, la Chine fera probablement de nouveaux pas en avant, et en cas de retard [de la réponse], la situation pourrait encore s’aggraver ».


Les sentiments honnêtes de M. Biden ont été révélés deux fois ce mois-ci à travers les lectures spirituelles, dont l’intégralité permet de prédire l'avenir. Nous vous recommandons d'écouter ces deux enregistrements pour acquérir une compréhension plus profonde du monde, du point de vue de la politique américaine. La lecture spirituelle a également couvert les points suivants:

• Les États-Unis sont-ils prêts à défendre les îles Senkaku ?

• M. Biden a-t-il l’intention de continuer à vendre des armes à Taiwan ?

• Comment répondra-t-il au conflit ouïghour ?

• Quelles seront ses lignes directrices fondamentales lors de la prise de décisions diplomatiques ?

• Quelles perspectives pour les politiques nationales, notamment en réponse aux coronavirus ?

• Quel degré de confiance attribue-t-il à la vice-présidente Kamala Harris ?

Non exhaustif : merci de noter qu'il ne s'agit là que d'un court extrait du message spirituel.



Source : http://eng.the-liberty.com/2021/8198/

61 vues