Rechercher

Vers une révolution Post Trump en Europe Angela Merkel et Donald Trump peuvent-ils se lier d’amitié


Le président Trump au premier plan pour mettre un terme à la situation critique de l'Allemagne.

Qui finira par remettre l’ordre mondial en marche ?

Le président américain Donald Trump et la chancelière allemande Angela Merkel ont échangé leur premier entretien en tête à tête le 18 mars dernier à la Maison Blanche. Comme l'avait indiqué l'Agence France-Presse, des tensions sont devenues évidentes, derrière les expressions endurcies des visages, semblables à celles des joueurs de football en début de partie.

Leurs discussions portaient sur les problèmes de l'économie et des réfugiés. Au cours de la conférence de presse programmée à l’issue, Trump a exigé des accords commerciaux équitables et réciproques, ce à quoi Merkel a répondu que : « ce type de négociations devaient être entreprises auprès de l'Union Européenne et non de l'Allemagne ».

Lorsque Trump a souligné la nécessité d'une politique d'immigration commune en guise de stratégie antiterroriste, Merkel a tenu à souligner que sa décision d'accepter les réfugiés était « la stratégie la plus adéquate ».

Les deux dirigeants ne sont pas parvenus à trouver un terrain d'entente, se quittant sur des points de vue opposés. Ils ont tous deux donné l’impression d’avoir confiance dans leurs points de vue respectifs, mais c'est bien Trump qui a fait preuve de la vision la plus claire.

Et voici po