Rechercher

(3) Le communisme affaiblira les États-Unis jusqu'au cœur

Révolution socialiste aux États-Unis (partie 3)



Joe Biden contre Kamala Harris


Cho: Pourriez-vous nous expliquer les différences qui séparent Joe Biden de Kamala Harris ?


Trevor Loudon : Kamala Harris est plus attachée au communisme et à l'extrême gauche par idéologie. Joe Biden se vendrait à n'importe qui. Il a travaillé avec la gauche pendant toute sa carrière, mais je pense que ses intérêts sont avant tout les siens propres. Kamala Harris est plus idéologiste. Elle est plus pure dans ses convictions, tandis que Biden compose avec le communisme parce que c'est ce qui lui rapporte le plus.



L’implication de Kamala Harris dans la théorie critique des races


Trevor Loudon : La théorie critique des races est le marxisme appliqué aux races plutôt qu'aux classes. La tradition veut qu’un communiste affirme que les ouvriers vont se soulever pour éradiquer les capitalistes. La même théorie affirme par ailleurs que les peuples opprimés de couleur vont se soulever et détruire le patriarcat capitaliste blanc. C'est exactement la même chose que le communisme traditionnel, en remplaçant la notion de classe par celle de race.

Vous ne trouverez pas de structure de classe très rigide aux États-Unis, mais les races sont une cause sérieuse de division par ici. C’est pourquoi les communistes y placent précisément toute leur attention. Black Lives Matter est entièrement fondé sur la théorie critique des races, et Kamala Harris apparait comme une fervente partisane de Black Lives Matter. Elle a déclaré à la télévision que les manifestations de Black Lives Matter devraient se poursuivre au-delà des élections, car elles se tiennent du bon côté de l'histoire.

Kamala Harris est entièrement impliquée dans la théorie critique des races.


Cho: Est-ce parce qu'il est desservi par des Blancs que l’on croit en la destruction du capitalisme ?


Trevor Loudon : Le capitalisme est un système conçu par les Blancs, ce qui comporte une grosse marque de racisme. Cela fait plus de 100 ans que les communistes affirment aux Noirs des États-Unis que les Blancs les détestent, que les États-Unis sont racistes, que l'homme noir ne peut jamais être entendu de manière équitable aux États-Unis. Le système leur est toujours hostile.

Cette rhétorique a été utilisée pour attirer au sein du mouvement communiste de nombreux Noirs, Américains d'origine asiatique ou Amérindiens. Ils se nourrissent sans relâche de ce racisme, jusqu’à élever toute une génération de personnes dans un sentiment d’amertume envers la société américaine, jusqu’à les rendre très amères envers ce qu'on leur dit être le capitalisme. Ils veulent renverser le système. Ils veulent établir un nouvel ordre dont ils seraient la force dominante, où leur tour serait venu de tout contrôler. C’est très raciste, et c’est fortement marxiste. Mais cela englobe ces deux dimensions, vraiment.



Le communisme affaiblira les États-Unis jusqu'au cœur


Cho : Quel type de systèmes économiques comptent-ils mettre en place, une fois qu'ils seront parvenus à dominer le capitalisme aux États-Unis ?


Trevor Loudon : Communiste, est le gouvernement qui contrôle la plupart des moyens de production, de distribution et d'échange. On y fera encore des affaires, comme en Chine, mais l'État y contrôlera presque tout. Il contrôlera le système éducatif, les loisirs et les médias. Et il appliquera à tout le monde sa théorie critique des races, son discours marxiste pour redistribuer les richesses. Prenez la richesse des capitalistes et de la population blanche, redistribuez-la aux personnes de couleur et gardez-en un bon pourcentage pour lui tout au long de ce processus. Ils ont la ferme intention de fonder des États-Unis communistes. Sans aucun doute à ce sujet.


Cho: Mais le communisme a déjà échoué ailleurs en Russie, en Chine et au Vietnam. Ceux-là ne connaissent-ils donc pas l'histoire ?


Trevor Loudon : Eh bien, c'est leur point de vue. Le communisme a échoué parce que les États-Unis l'ont toujours saboté. Les États-Unis ont affamé l'Union soviétique pour la soumettre. Les États-Unis ont imposé un embargo à la Chine. Les États-Unis ont bloqué le Venezuela. Les États-Unis ont essayé de provoquer une famine à Cuba afin de la soumettre. Le communisme a échoué à cause des États-Unis. Si vous pouvez supprimer Les États-Unis, le communisme ira bien. Voilà ce qu'ils pensent vraiment.

C’est en grande partie dû au pouvoir que s’attribuent tous ceux qui y sont. Ils exploitent tout cela dans le seul but de s’octroyer du pouvoir pour eux-mêmes. Personne n'est plus puissant dans un pays communiste que son dirigeant. C’est en partie dû à leur conviction que le communisme les conduit à un monde meilleur, et que s'ils peuvent détruire les États-Unis tels qu’ils sont aujourd’hui, le monde entier sera libéré et voué au communisme : cela comprend le fait qu'ils veulent être autant de patrons, de nouveaux rois et reines. C’est l’ego. C’est un véritable idéalisme, une idéologie, tout ça à la fois. Mais tous sont d’accord pour détester ce qu'ils considèrent comme les États-Unis blancs et racistes. Ils veulent détruire ce système.


Cho : Je comprends, mais l'égalité ne peut être atteinte avec le communisme que lorsque tout le monde s’appauvrit, n'est-ce pas ?


Trevor Loudon : C'est vrai. Tout le monde doit être au même niveau de pauvreté, à l’exception des dirigeants. Tous seront très riches. Mais ils ne pensent pas aussi loin en réalité. Leur première motivation est de détruire les États-Unis.

Vous avez eu des générations entières de jeunes Américains, blancs, noirs, latinos et asiatiques, conditionnés par leur système éducatif jusqu’à être convaincus que les États-Unis étaient mauvais. Les États-Unis sont racistes. Les États-Unis sont une malédiction pour le monde. Les États-Unis se sont enrichis sur le dos de l'esclavage et par leur exploitation des pays du tiers monde. Leur véritable objectif consiste simplement à détruire les États-Unis. Après quoi, ils essaieront peut-être d’obtenir le communisme, mais ils ne pensent pas aussi loin. Leur objectif est de mettre les États-Unis à genoux. C’est ça qui les motive.

Les États-Unis en sont réduits à la pauvreté. Les États-Unis n'ont pas d'armée. Les États-Unis ne sont qu'un pays parmi tant d’autres dans le système mondial. Les pro-chinois ouvrent la voie à une invasion des États-Unis par la Chine. Si vous lisez "Unrestricted Warfare" écrit par deux colonels chinois, l'objectif militaire chinois est d'occuper les États-Unis à long terme, et d’y remplacer la population actuelle par des Chinois Han. Ils veulent éliminer la population actuelle des États-Unis et peupler tout le pays de leur peuple. C’est leur véritable objectif à long terme.

Je n’affirmerais pas pour autant que Kamala Harris y croit ou soit même en mesure de le comprendre, mais elle va affaiblir les États-Unis au point où cela pourrait devenir réalité.



Le Parti démocrate est devenu un parti révolutionnaire marxiste


Cho : Il semble s’exercer en ce moment une force croissante aux États-Unis, qui tente de renverser une valeur établie de longue date, sur la reconnaissance du bien et du mal. Qu’en pensez-vous ?


Trevor Loudon : Le Parti démocrate est maintenant un parti révolutionnaire. Le Parti démocrate est devenu un parti marxiste. Au cours des 20 dernières années, ils ont été repris par les marxistes des années 60 et 70, et c’est donc une révolution qu’ils veulent pour les États-Unis. Ils veulent endoctriner les enfants, augmenter la consommation de drogue, briser la loi et l'ordre, détruire toute forme de religion organisée et faire des valeurs traditionnelles américaines des valeurs communistes. Affaiblir toujours plus la loi et l'ordre, le contrôle des frontières et endoctriner les enfants à l'école, voilà le sens des objectifs révolutionnaires.

Le Parti démocrate est aujourd'hui dirigé par ceux qui ont défilé pour soutenir le parti Viet Cong au cours de la guerre du Vietnam, les sandinistes nicaraguayens, qui ont soutenu Fidel Castro. Forts de leur soixantaine, ils contrôlent à présent le Parti démocrate, une grande partie d'Hollywood, des médias, des syndicats, et ils tiennent à leur révolution avant de mourir. Le Parti démocrate est le moyen de parvenir à des États-Unis communiste.

On a besoin de comprendre. On a pris l’habitude de penser que les États-Unis étaient ce pays très conservateur ou la moitié de celui-ci, mais les communistes ont tellement infiltré le Parti démocrate et y exercent une telle domination aujourd'hui, que s'ils obtiennent tous pouvoirs sur ce pays, ils vont y imposer le communisme au niveau national et s'aligner avec la Chine sur la scène internationale. Cela va modifier l’ensemble de l’économie mondiale jusqu’à remettre en cause l’équilibre des pouvoirs dans le monde. Voilà toute la gravité de cette situation.

Les États-Unis subissent en ce moment une véritable révolution communiste. Ils vont modifier leur politique étrangère jusqu’à ce qu’elle soit bien plus favorable à la Chine, à la Corée du Nord, à Cuba et à l’Iran. Si Biden et Harris réussissent, cela n’évoluera pas en faveur d’un plus grand soutien pour leurs alliés traditionnels. Nous avons à présent à la Maison Blanche des amis de la Chine qui font tout leur possible pour aider le Parti communiste chinois à affaiblir les États-Unis d’Amérique et ses alliés à travers le monde.

(fin)


Source : http://eng.the-liberty.com/2021/8261/

11 vues