Rechercher

La vie après la mort, une interview de Raymond Moody


Q: interviewer de The Liberty web

R: Dr. Raymond Moody

Q : Tout d'abord, quels sont les principaux arguments avancés à l’encontre des Expériences de Mort Imminente, ou EMI ? Que leur rétorquez-vous ?

R : En Occident, les EMI font l’objet de débats depuis plus de 2 300 ans. Platon, par exemple, a écrit au sujet des EMI, qu’il prenait au sérieux : il prenait pour argent comptant les histoires qu’il entendait. Dans le même temps Démocrite, contemporain de Platon, fut le premier atomiste à comprendre que les choses sont faites d'atomes, et il a fait la célèbre déclaration dans ses essais sur les EMI : « Nous ne faisons pas là face au moment de la mort », ce qui implique que ces EMI découlent, précisément au sens où nous les entendons aujourd’hui, de la mort du cerveau.

Vraiment, l’argumentation n’a pas varié d’un iota jusqu’à aujourd’hui. Certains considèrent ces expériences en se disant : « Oh, oui, c'est bien l'au-delà ». D'autres au contraire écoutent en se disant simplement : « Ce sont la privation d'oxygène, la coupure du flux d'oxygène au cerveau, qui ont créé ces hallucinations ».