Rechercher

La politique étrangère de Trump en Asie : le rôle à venir du Japon


Alexander Grey et Peter Navarro, deux conseillers politiques de Donald Trump, ont récemment publié dans le web-magazine Politique Étrangère un article intitulé « la Paix de Donald Trump, ou la vision d’un axe renforcé en Asie-Pacifique ». Celui-ci nous offre un aperçu de la direction que pourrait prendre la politique conduite par Trump en Asie.

Une stratégie de paix conduite par la force

Voici les principaux points abordés dans cet article :

- En 2011, la secrétaire d'état Hillary Clinton avait annoncé que les États-Unis allaient mettre en œuvre un « pivot » militaire dans la région Asie-Pacifique. Annoncer avec autant de vigueur ce qui revenait à brandir un petit bâton a finalement conduit à plus d'agressions et d'instabilité dans cette partie du monde.

- Au fil du temps, l'administration américaine a exercé des coupes radicales dans ses forces armées, qui affectèrent particulièrement sa Marine, censée former la pointe de lance de ce dispositif. Sa réduction réduisit à néant toute tentative de pivot à destination de l'Asie.

- Pékin créa plus de 1 200 hectares d'îles artificielles au sud de la mer de Chine, s’accommodant d’une réponse américaine très limitée, principalement à cause de ses forces réduites. Pékin a ensuite étendu ses revendications territoriales illégitimes à la mer de Chine orientale, de l’Inde à l’Indonésie.

- L