Rechercher

Un japonais sur quatre a « sérieusement envisagé de se suicider » Pourquoi vous ne devriez jamais vo


On estime à 530.000 personnes le nombre de personnes qui ont tenté de se suicider au Japon, au cours de la seule année 2015, selon un récent sondage réalisé au Japon à propos du suicide par la Nippon Foundation, auprès d'environ 40.000 personnes interrogées. (Cette extrapolation est basée sur le constat que 0,6 % de cet échantillon avaient tenté d’abréger leurs jours.)

Par ailleurs le sondage révélé par la Nippon Foundation le 7 septembre dernier indique que plus de la moitié de ceux qui ont tenté de se suicider au cours de l’année précédente ont la vingtaine ou la trentaine d’années, et que 25,4 % des personnes interrogées ont répondu avoir « sérieusement envisagé de recourir au suicide ».

Plus de 20.000 personnes se suicident chaque année au Japon, qui détient le taux de suicide le plus élevé des pays du G7, ce qui lui confère la réputation d'un pays où le suicide se confirme un vrai problème ».

L'enquête montre également qu’une personne sur cinq avait perdu l’un de ses proches (y compris ses parents, ses amis...) en raison d’un suicide. Quelqu'un de votre entourage peut nourrir des pensées suicidaires, jaillir dans les profondeurs du désespoir, sans pouvoir s’en confier à quiconque.

L’Organisation mondiale de la santé « OMS » a désigné le 10 septembre comme étant « la Journée mondiale de la prévention du suicide », que le Japon a par ailleurs étendue à « la Semaine de prévention du suicide », du 10 au 16 septembre 2016. Le suicide ne se limite du reste pas au Japon. En Biélorussie, le suicide représente la deuxième cause de décès. En Corée du Sud par exemple, on dénombrait 28,1 suicides pour 100.000 habitants selon une enquête menée par l'OMS en 2014. En Russie ce nombre s’élevait à 19,5 et en France à 12,3.

Les suicides ont augmenté de 24% au États-Unis au cours de la période de 1999 à 2014 pour atteindre un taux de 13 cas pour 100.000 habitants en