© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

Israël, États-Unis et Iran : en route vers la guerre ?

 

 L'Iran est-il vraiment le diable ? Les relations entre les États-Unis et l’Iran sont devenues instables et l’administration Trump se montre prête à prendre des mesures militaires. Mais comment interpréter la situation actuelle en Iran ?

 

Les tensions montent entre les États-Unis et l’Iran. Le président Trump a donné l’ordre de frapper l’Iran après qu’un drone américain a été abattu. Il a mis fin à cette frappe juste 10 minutes avant le début des opérations, mais un conflit militaire imprévu peut surgir à tout moment.

 

La cause: le retrait de Trump de l’accord nucléaire

Ce conflit récent a commencé avec le retrait des États-Unis des accords sur le nucléaire.

 

En 2015, sous l’administration Obama, l’Iran avait signé avec un groupe de pays : États-Unis, France, Allemagne, Chine et Russie, un accord par lequel il s’engageait à limiter ses opérations d’enrichissement d’uranium nécessaires à la création d’armes nucléaires en échange de la levée des sanctions prises à son encontre. Les niveaux d’enrichissement avaient été définis de telle sorte qu’un an lui serait nécessaire pour atteindre la capacité requise pour des armes nucléaires.

 

En mai 2018, toutefois, l’administration Trump a décidé unilatéralement de se retirer de cet accord, au motif que celui-ci était caduque du fait qu’il ne pouvait restreindre les développements nucléaires de l’Iran au-delà de 15 ans.

 

Les États-Unis ont alors imposé une liste de 12 demandes à l'Iran, comprenant l’arrêt du développement de missiles et du soutien du gouvernement à des groupes militaires tels que le Hezbollah au Liban. Les États-Unis ont rétabli les sanctions contre l'Iran afin de les inciter à accepter ces nouvelles conditions.

 

À la surprise de tous, l’Iran a résisté. Refusant de négocier sous la pression, ce pays a exigé que les sanctions soient levées comme condition préalable à l'ouverture de nouvelles négociations. Le 8 juillet, l'Iran annonçait la reprise de ses opérations d'enrichissement d'uranium à un niveau supérieur à celui convenu dans le précédent accord. Trump à répondu par la menace que « les sanctions seraient bientôt revues à la hausse, de manière substantielle » !

 

C’est alors qu’Israël, adversaire historique de l’Iran, s’est immiscé dans ces échanges. Le Premier ministre Netanyahu affirmant que l'Iran envisageait d'utiliser de l'uranium enrichi pour la fabrication d’armes nucléaires, a demandé au Royaume-Uni, à la France et à l'Allemagne de renforcer leurs sanctions à l’égard de ce pays.

 

L’Iran a nié toute intention de détenir des armes nucléaires, en prévenant toutefois par ailleurs qu’ils allaient utiliser davantage de centrifugeuses, selon la manière dont les États-Unis agiraient.

 

Compte tenu de la complexité de la situation, le magazine Liberty s’est rapproché de trois experts en mesure de déchiffrer cette situation, que leurs opinions extrêmement divergentes nous permettent d’entrevoir.

 

The Liberty Web, 3 Août 2019

Source : http://eng.the-liberty.com/2019/7602/

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Des avertissements d’experts du monde entier : Mode de vie confortable, vie terne...

June 10, 2019

1/3
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives