© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

L’économie américaine fait l’envie du monde entier sous Trump

Entretien avec Mr. Stephen Moore

 

Le 16 avril, nous avons interviewé Stephen Moore, conseiller économique du président Trump, auprès de l’Heritage Foundation à Washington DC. Moore devait être nommé à l'un des deux postes vacants du conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale.

 

Le 22 mars, le président Trump a déclaré sur Twitter : « J'ai le plaisir d'annoncer que @StephenMoore, économiste de renom, sera nommé pour siéger au conseil d'administration de la Fed. Je connais Steve depuis longtemps - et il sera sans aucun doute un choix d’exception ! »

 

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

 « J'ai le plaisir d'annoncer que @StephenMoore, économiste de renom, sera nommé pour siéger au conseil d'administration de la Fed. Je connais Steve depuis longtemps - et il sera sans aucun doute un choix d’exception ! »

 

 

Profil de Stephen Moore

Chercheur distingué invité, de l’Institut pour la liberté et les opportunités économiques, et de The Heritage Foundation.

Conseiller pour la campagne présidentielle de Donald Trump en 2016, contributeur économique principal pour Freedom Works, ancien président du Club de la Croissance, ancien membre du comité de rédaction du Wall Street Journal et co-auteur de Trumponomics, intégré au premier plan de révision de l’économie des États-Unis.

 

Intervieweur : Motohisa Fujii

Directeur général de la division de politique internationale au sein de Happy Science

 

 

 

Contre-argumentation du journal Nikkei

 

Fujii : Le journal japonais, le Nikkei (Nihon Keizai Shimbun) a publié le 1er avril un article intitulé « Le président américain prend le contrôle de la Fed ».

 

Moore : Je pense que Trump a mis en place d'excellents collaborateurs pour le conseil de la Réserve fédérale, parmi lesquels le président Jerome Powell. Trump ne « se paie » pas la Fed. Il ne fait que placer à la Fed ceux qui croient que la croissance ne provoquera pas d'inflation. Il souhaite une croissance économique plus rapide et des prix stables. Je ne crois pas qu'il faille s’en inquiéter. On devrait plutôt l'applaudir.

 

Fujii : Dans cet article, on vous reproche de n’être rien de moins qu'un « béni-oui-oui » de Trump. Avez-vous des commentaires à ce sujet ?

 

Moore : Mes idées ne sont pas si controversées. On s’efforce sur le fond de maintenir la croissance de l'économie comme l'a fait Trump. Je ne crois pas que la croissance ou des salaires plus élevés soient source d'inflation. Je ne crois pas que les dépenses publiques entraînent de la croissance. Je ne pense pas que l’on puisse créer de la croissance en imprimant de l’argent. Je ne suis pas une colombe. Je suis juste quelqu'un qui veut maintenir les prix stables. Je ne veux pas d'inflation ou de déflation.

 

 

L’économie américaine fait l'envie du monde entier sous Trump

 

Fujii : Il n’y a pas qu’aux États-Unis que les principaux médias se montrent hostiles au président Trump, au Japon aussi.

 

Moore : C’est différent et c’est la raison pour laquelle il a été élu par ceux qui en avaient marre de continuer à faire comme on avait toujours fait avant. Il fait partie de ces penseurs inclassables. Il est un plus pour l’Amérique et son bilan parle pour lui. Nous avons eu deux ans de véritable renaissance économique dans ce pays. C'est arrivé. Alors même que ni l’Europe ni le Japon ne connaissent de croissance, et que l’économie de la Chine faiblit, les États-Unis font à présent l’envie du monde entier sous Trump. Il me semble donc que plus de pays devraient suivre l’exemple de Trump.

 

Fujii : Dans son article, l’éditorialiste du Nikkei est sceptique quant à votre point de vue sur l’économie américaine.

 

Moore : Je ne pense pas que le point concernant les réductions d’impôt soit trop controversé. Préférer une monnaie stable, soutenir un gouvernement réactif et pro-business, c’est tout. Je suis favorable aux entreprises, aux investissements et aux travailleurs. Nous pouvons faire croître l’économie au dessus des 3 % et plus près des 4 %, sans inflation. Cela s’est déjà produit l'été dernier, avec très peu de chômage. Malheureusement, la Fed a commencé à relever ses taux, ce qui, à mon avis, était une erreur.

 

Fujii : Quel est votre plan pour atteindre une éventuelle croissance de 4 % ?

 

Moore : Avec de bonnes politiques publiques, des taux d’imposition moins élevés, moins de dépenses publiques, moins de réglementation, plus de réformes de l’aide sociale, etc., l’économie américaine pourrait connaître une croissance de 4 % pendant 5 ans. Ce serait un ascenseur gigantesque pour les travailleurs et les entreprises américaines ainsi que pour le marché boursier. Le Japon peut faire la même chose. Si vous envisagez de réduire les taux d’imposition et les réglementations, le Japon pourrait connaître une croissance plus rapide.

 

Je pense juste que le reste du monde devrait s’inspirer de ce que font les États-Unis, et essayer d’imiter nos responsables politiques. Parce qu'ils travaillent et que notre pays se fait actuellement envier par le monde entier. Nous mettons donc pour le moment tout en œuvre dans ce sens avec les politiques de Trump. Lorsque les États-Unis grandissent plus vite, tout le monde en profite. La plupart des autres pays sont en quelque sorte liés au dollar. Un dollar stable n’agit pas que dans l’intérêt des États-Unis, mais dans celui du monde entier.

 

 

Augmentation du taux de la taxe à la consommation de l'administration Abe

 

Fujii : Au Japon, l'administration Abe va augmenter la taxe à la consommation, pour l’accroitre au taux de 10 % dans un prochain avenir.

 

Moore : Quelle idée horrible. Augmenter les impôts est la pire chose que l’on puisse faire à présent. Si l’on considère le manque de croissance, augmenter les impôts est une très mauvaise idée. Cette rallonge va aspirer l'argent de l'économie. Et ne restaurera pas la croissance.

 

Fujii : Pourquoi pensez-vous qu'une politique d'augmentation des impôts est mauvaise pour la croissance économique

 

Moore : Parce que vous allez retirer de l’argent du secteur privé productif pour le donner au secteur gouvernemental improductif. Ce ne peut être qu’une erreur. Je n’ai jamais vu un pays s’enrichir en augmentant les impôts. La croissance pourrait être bien plus élevée avec des politiques adaptées. Augmenter les impôts serait précisément ce qu’il ne faut pas faire à présent. Vous devriez réduire les impôts sur le travail et les impôts sur le revenu. Vous écarter de la politique de croissance serait regrettable.

 

 

La bonne politique pour la Fed

 

Fujii : Quel est selon vous le problème du moment pour la Fed ?

 

Moore : Trop d’experts à la Fed pensent que la croissance provoque l’inflation et qu’un chômage élevé entraîne une inflation moindre. Ce ne sont là que des idées stupides. Je m’y opposerai de mon mieux, car la croissance provoque moins d'inflation et non pas davantage. Elle est favorable à tous. Si la politique de la Fed s’avère correcte, nous aurons un dollar stable et une croissance solide.

 

Le problème apparu récemment au sein de la Fed est sa capacité à relever ses taux, alors même que nous ne connaissons pas d’inflation. Cela n’a aucun sens à mes yeux. Personne n'a jamais été capable d'expliquer comment les prix des produits de première nécessité baissaient de 10 %. Je pense qu'ils ont commis une erreur et que cela nous a coûté un peu de croissance. Je veux plus de croissance. Je veux plus de prospérité. Je veux que ceux d’en bas se redressent. Mais rien de tel ne peut se produire si le taux de la Fed est trop relâché ou trop serré. C’est vrai.

 

Fujii : Même aujourd’hui,  les “Trumponomics” semblent controversés par les médias du grand public.

 

Moore : Trump est un penseur qui sort du lot : il n'a rien d’un politicien habituel. Il est anti-conventionnel. C’est ce que nous aimons chez lui. Il s’est fixé pour but de rendre l'Amérique plus grande et de faire croître son économie. Il se concentre sur les travailleurs et les entreprises américaines. C’est ce qu’un président doit faire. Je suis très fier de travailler pour lui et fier qu’il m’ait proposé de faire partie de la Réserve fédérale.

 

 

Rendre le Japon grand encore

 

Fujii : Ryuho Okawa, président-fondateur du Groupe Happy Science, soutient Donald Trump avec enthousiasme depuis le début de la campagne présidentielle.

 

Moore : Merci beaucoup pour votre soutien à Donald Trump. Je pense que cela a porté ses fruits pour le peuple américain. Et porte ses fruits pour les travailleurs américains. Je souhaite que le Japon puisse mener cette même politique, qui a permis à Trump de rendre l'Amérique plus grande. Il est temps à présent de rendre le Japon plus grand à son tour.

 

 

Après cette interview, Moore a annoncé qu'il renonçait à sa nomination à la Fed.

 

Le président Trump a déclaré le 2 mai sur Twitter : « Steve Moore, personnalité remarquable en même temps que grand économiste engagé pour la croissance, a décidé de se retirer de la Fed. Steve a remporté la bataille des idées, notamment par les réductions d'impôts et la déréglementation, qui ont généré une prospérité non inflationniste dont ont bénéficié tous les Américains. J'ai demandé à Steve de travailler avec moi pour la future croissance économique de notre pays ».

 

 

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

 Steve Moore, un grand économiste en faveur de la croissance et une personne très douée, a décidé de se retirer du processus de la Fed. Steve a remporté la bataille des idées, notamment par les réductions d'impôts ....

 

 

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

 2 mai 2019

 Steve Moore, personnalité remarquable en même temps que grand économiste engagé pour la croissance, a décidé de se retirer de la Fed. Steve a remporté la bataille des idées, notamment par les réductions d'impôts...

 

 

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

… et la déréglementation, qui ont généré une prospérité non inflationniste dont ont bénéficié tous les Américains. J'ai demandé à Steve de travailler avec moi pour la future croissance économique de notre pays. Après cette interview, Moore a annoncé qu'il renonçait à sa nomination à la Fed

 

 

Source : http://eng.the-liberty.com/2019/7508/

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Des avertissements d’experts du monde entier : Mode de vie confortable, vie terne...

June 10, 2019

1/3
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives