© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

Maître Okawa avait prophétisé la victoire de Trump dès janvier 2016

November 21, 2016

 

Donald Trump remporte les élections présidentielles américaines - AP / Aflo

  

 

Les citoyens américains ont voté pour leur prochain président d’un bout à l’autre des États-Unis. Dans la nuit du 9 novembre, le représentant du Parti républicain et magnat de l'immobilier Donald Trump l’emportait face à l'ancienne secrétaire d'État Hillary Clinton, et devenait le 45eprésident des États-Unis. Sa présidence débutera en janvier prochain.

Jusqu'à la dernière minute, les principales maisons de presse américaines ont continué de marteler leur publicité anti-Trump, n’hésitant pas à se moquer de la victoire de Trump aux primaires. Ce sentiment national a été largement repris par la presse d'autres pays, tels que le Japon.

Les résultats de ces élections ont sans doute plongé le monde dans la stupéfaction, mais quelqu’un avait clairement pronostiqué l’arrivée du « Président Trump » dès le mois de janvier de cette année : c’est Maître Ryuho Okawa, fondateur et PDG de Happy Science.

 

« Nous avons trouvé un nouveau président fort pour les États-Unis »

 

Le 5 janvier de cette année, Maître Okawa appelait l'Esprit-Gardien de Donald Trump qui se trouvait alors en plein combat pour s’imposer comme le candidat du parti républicain. Dans l'avant-propos de l'édition imprimée, Maître Okawa écrivait ce qui suit :

 

« L’interview spirituelle avec l'Esprit-Gardien de Donald Trump nous a permis de trouver le nouveau président des États-Unis ». J'espère qu'il (M. Donald Trump) se confirmera un nouveau grand chef pour les États-Unis. Aussi je veux croire pour ma part à son honnêteté, sa bravoure et son amitié.

 

Le 30 janvier, au cours de sa conférence à Okinawa, Maître Okawa disait aussi de Trump :

« Son personnage est si étrange que beaucoup pensent qu’il ne peut en aucune manière devenir président ». Mais je crois qu'il est très probable que cela se passe ainsi ».

 

Maître Okawa avait affirmé tout cela un semestre avant que Trump ne remporte les primaires.

 

Père fondateur des États-Unis dans une vie antérieure

 

C’est alors que Maître Okawa entrepris d’enchaîner les entrevues spirituelles conduites auprès de personnes importantes liées à Trump.

 

Au cours de l’entrevue spirituelle de George Washington, l'un des Pères fondateurs des États-Unis, l'Esprit du premier des présidents américains nous confiait qu'il était à présent réincarné sur terre en tant que Donald Trump, et expliquait de la sorte l'utilisation par Trump d’un langage peu châtié :

 

« Comme vous le savez j’étais un bon combattant. J’étais le commandant en chef des États-Unis lorsqu’ils ont combattu contre le Royaume-Uni. Je me défends plutôt bien.

 

« Nous n’affrontons plus de nos jours nos rivaux à coups d’épée, de pistolet, de flèche ou de ce genre de choses. Nous nous opposons à nos concurrents avec de simples mots, ce qui en fait une arme désormais. C'est pourquoi j'ai adapté ma stratégie. C'en est la raison. Nous, qui voulons devenir des hommes d'État : président ou gouverneur, nous devons lutter contre nos rivaux et des médias solides, à la force de nos mots : Si ces mots deviennent aussi importants ces jours-ci. C'est qu’ils constituent notre nouvelle arme ».

Au cours de cet entretien, George Washington explique les intentions de Trump à travers son langage abusif et ses opinions sur les immigrants illégaux. Cela donnait un aperçu de l'image du candidat, que la presse a choisi d'ignorer.

 

Le magazine The Liberty est Pro-Trump

 

À la découverte de cette information, The Liberty a publié des articles qui visaient à faire connaitre la vraie nature de Trump.

 

Voici un extrait du numéro spécial d'avril du magazine The Liberty, intitulé « la vraie nature de Trump » :

 

« Par ses critiques de l'alliance conclue entre les États-Unis et le Japon, ainsi que du TPP, Trump peut nous sembler froid de prime abord envers le Japon. Le Japon devra en effet s'efforcer de résister aux négociations habiles de Trump. Mais un minimum de « pression » devrait aussi aider le Japon à renforcer sa défense nationale et à réveiller son rôle de superpuissance en Asie ».

 

Voici un autre extrait de l'article « Trump est l’allié du Japon ! » publié en décembre 2015 :

 

« Trump a remporté la candidature républicaine par son langage non conventionnel et la défense de son idéal : "Make America Great Again, Rendre leur splendeur aux États-Unis". Cela démontre que les USA ont perdu confiance en eux, et se cherchent un leader capable de changer cette situation. Pour qu’ils puissent retrouver confiance et redevenir les leaders du monde, il leur est nécessaire de revenir aux fondamentaux sur lesquels s’est construit ce pays : une nation de liberté et de démocratie, une nation placée sous l’égide de Dieu. C’était tout le sens de sa mission qui consistait à réaliser la volonté de Dieu, la source de la confiance qui a valu aux États-Unis leur prospérité ».

 

La première étape du retour d’une Amérique puissante

 

Le 3 octobre dernier, Maître Okawa donnait une conférence publique à Manhattan, New York, intitulée « Liberté, Justice et Bonheur». L'un des membres du personnel de soutien de Trump figurait parmi les 500 personnes réunies pour l’écouter.

 

« J’ai beaucoup d’espoir dans les États-Unis et le Japon, pour que ces deux pays soient les leaders du monde dès cette année et pour au moins trois cents ans... C'est votre mission. C'est ce que je souhaite vous dire aujourd'hui. Soyez grands, grandissez encore. Un pouvoir fort implique de fortes responsabilités. Vous autres les Américains, vous détenez une grande responsabilité dans ce monde. Merci de conserver cette vérité à l’esprit ».

 

Maître Okawa a continué de dire que Trump était un homme honnête et fiable. Prenant en considération la prise de conscience par Trump de la militarisation de la Chine et des ambitions politiques de ce pays, les Américains devaient choisir Trump pour sa capacité à résoudre les problèmes mondiaux, et à reconstruire une grande Amérique.

 

Trump n’a rien d’un homme politique conventionnel, et les médias américains tout comme ceux du reste du monde étaient bien incapables de prédire la victoire de Trump.

 

 

Une Amérique forte est essentielle à la sécurité en Asie sous la menace des dictatures militaires exercées par la Chine et la Corée du Nord. Maître Okawa insiste constamment sur « ce qui est juste », une chose que le plus souvent la communauté internationale ne saisit pas. À un nouvel âge correspond le besoin d'un guide capable de se projeter dans l'avenir.

 

Source : http ://eng.the-liberty.com/2016/6506/

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Des avertissements d’experts du monde entier : Mode de vie confortable, vie terne...

June 10, 2019

1/3
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives