© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

Un japonais sur quatre a « sérieusement envisagé de se suicider » Pourquoi vous ne devriez jamais vous donner la mort

October 11, 2016

 

On estime à 530.000 personnes le nombre de personnes qui ont tenté de se suicider au Japon, au cours de la seule année 2015, selon un récent sondage réalisé au Japon à propos du suicide par la Nippon Foundation, auprès d'environ 40.000 personnes interrogées. (Cette extrapolation est basée sur le constat que 0,6 % de cet échantillon avaient tenté d’abréger leurs jours.)

Par ailleurs le sondage révélé par la Nippon Foundation le 7 septembre dernier indique que plus de la moitié de ceux qui ont tenté de se suicider au cours de l’année précédente ont la vingtaine ou la trentaine d’années, et que 25,4 % des personnes interrogées ont répondu avoir « sérieusement envisagé de recourir au suicide ».

 

Plus de 20.000 personnes se suicident chaque année au Japon, qui détient le taux de suicide le plus élevé des pays du G7, ce qui lui confère la réputation d'un pays où le suicide se confirme un vrai problème ».

 

L'enquête montre également qu’une personne sur cinq avait perdu l’un de ses proches (y compris ses parents, ses amis...) en raison d’un suicide. Quelqu'un de votre entourage peut nourrir des pensées suicidaires, jaillir dans les profondeurs du désespoir, sans pouvoir s’en confier à quiconque.

 

L’Organisation mondiale de la santé « OMS » a désigné le 10 septembre comme étant « la Journée mondiale de la prévention du suicide », que le Japon a par ailleurs étendue à « la Semaine de prévention du suicide », du 10 au 16 septembre 2016. Le suicide ne se limite du reste pas au Japon. En Biélorussie, le suicide représente la deuxième cause de décès. En Corée du Sud par exemple, on dénombrait 28,1 suicides pour 100.000 habitants selon une enquête menée par l'OMS en 2014. En Russie ce nombre s’élevait à 19,5 et en France à 12,3.

 

Les suicides ont augmenté de 24% au États-Unis au cours de la période de 1999 à 2014 pour atteindre un taux de 13 cas pour 100.000 habitants en 2014. Ce taux atteignait hélas des records parmi les anciens combattants, dont les sources faisaient état du suicide de 20 vétérans par jour. À l’échelle mondiale une personne se suicide toutes les 40 secondes, d’après l’OMS.

 

 

Mettre en œuvre une attitude adéquate pour la prévention du suicide

 

Toutes sortes de personnes ont toutes sortes de raisons de tenter de se suicider.

 

L'enquête précise que la santé, la famille, ou les problèmes financiers constituent les principales causes de tentatives de suicide. Environ 80 % de ceux qui ont tenté de mettre fin à leurs jours affirmaient que deux ou plusieurs de ces problèmes étaient à l’origine de leur tentative de suicide.

L'enquête montre également que les candidats au suicide ont subit des violences conjugales ou des vexations. La conjugaison de problèmes à la maison et au travail, qui viennent s’ajouter aux traumatismes provoqués par de mauvais traitement ou du harcèlement dans la petite enfance, peuvent conduire beaucoup de jeunes gens à la tentation du suicide.

Si votre entourage ou vous-même vous sentez en perdition dans les profondeurs d’un désespoir sans fin, quelle attitude vous conviendrait-il d’adopter afin de vous empêcher de commettre l’irréparable ?

 

 

(1) Arrêtez de rechercher la perfection

 

Nous vivons tous à la recherche de la réussite et de bonheur. Les étudiants espèrent réussir à l’université et les adultes visent l’excellence dans leur carrière. Ils s’efforcent en outre de développer de bonnes relations tout en s’efforçant d’atteindre le succès.

Dans ce monde pourtant, beaucoup de choses ne se déroulent pas comme nous le souhaiterions. C’est pourquoi nous faisons tous l’expérience d’échecs et de revers. On rapporte que ceux qui veulent mettre fin à leurs jours, ont tendance à être perfectionnistes. Souvenez-vous donc que ce qui compte réellement, c’est de vous efforcer de mener une vie meilleure, et non une vie parfaite.

Dans ses livres, Maître Ryuho OKAWA, président-fondateur du Groupe Happy Science, affirme ceci :

Dieu pardonne à chacun d’entre nous et nous dit : Il est normal que vous soyez vous même. Vous n'avez pas l’obligation de devenir celui que vous n'êtes pas. Soyez vous-même, cette personne que l’on appelle par votre nom. Cela signifie que Dieu a accepté que votre âme se forme à travers cette vie et vous a permis de le faire avec votre propre personnalité : vous êtes dès lors autorisé à vivre votre vie à votre manière. Vivez du mieux que vous pouvez, avec ce qui a été mis à votre disposition. (Extrait de « Merci, je vais bien… comme un Ange ! »)

 

Essayez de traverser les périodes difficiles, en aspirant à 80 % de perfection. Il est important de choisir une vie meilleure plutôt qu'une vie parfaite, sans faute ni défaut. (Extrait de « La Loi du Grand Éveil »).

 

 

(2) Soyez informé de ce qui se produit si vous vous suicidez

 

Beaucoup pensent que leur suicide les libèrera de leurs souffrances. Mais qu’arrive-t-il vraiment à une personne qui meurt ?

Il est très rare que ceux qui se suicident accèdent au Ciel. La plupart d'entre eux se retrouvent à l'étape qui précède juste l'Enfer. Incapable de comprendre qu'ils sont morts, ils continuent de vivre de la même manière que les vivants, ou ils deviennent des Esprits ancrés à la terre, qui errent dans des lieux similaires à celui où ils sont morts. (Extrait de « Conseils pour trouver le Bonheur »).

Vous n’envisageriez plus de vous tuer si vous saviez que même le suicide ne vous permet pas d’échapper à votre souffrance. En vous suicidant, votre souffrance ne fera que croitre au lieu de s’atténuer. Ceux qui apprennent la Vérité au cours de leur vie sur terre, ne peuvent pas faire le choix de perdre celle-ci. Même en souffrant au point de vous sentir mourir, il est essentiel que vous changiez votre façon de penser afin de ne jamais renoncer à la vie.

 

(3) Connaître le sens et le but de votre naissance en ce monde

 

Les humains sont des âmes avant tout, des êtres spirituels qui résident dans leur corps physique. Le but de notre naissance en ce monde, c’est d'affiner nos âmes encore et encore, afin d'acquérir un niveau plus élevé de conscience spirituelle par toutes sortes d'expériences de la vie. Le fait même de contempler la difficulté et la misère comme l’opportunité d’un raffinement spirituel de nature à renforcer votre âme, vous permettra de percevoir vos soucis sous un jour différent et de manière positive.

 

 Source: http://eng.the-liberty.com/2016/6443/

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Des avertissements d’experts du monde entier : Mode de vie confortable, vie terne...

June 10, 2019

1/3
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives