Rechercher

On s’attendait à la victoire des Talibans depuis la victoire électorale de Joe Biden


Depuis la prise de fonctions du président Biden, les affaires mondiales ont eu tendance à se déstabiliser, particulièrement en Asie et au Moyen-Orient. Ces derniers jours, les Talibans ont pris le contrôle de l'Afghanistan presque instantanément. Il ne faut pas oublier non plus le coup d'État militaire au Myanmar en février dernier. Le monde part à l’opposé de la voie de la démocratisation.


Parmi ces tendances, Maître Ryuho Okawa, le président-fondateur de Happy Science, a enregistré le message spirituel d'un Être spatial connu sous le nom de "Yaidron", chargé de protéger El Cantare, aujourd’hui descendu sur Terre en tant que Maître Okawa. Cet être de l'espace a traversé l'histoire de la Terre ainsi que l'ascension et la chute de ses innombrables civilisations.


Dans son message spirituel intitulé « Comment empêcher la chute du Monde » Yaidron a rendu l'état actuel de confusion qui règne actuellement sur Terre d'un point de vue littéralement « universel ». Il a aussi exposé le complot ourdi par la Chine derrière cette mise en scène.



La prise de contrôle des talibans était prédite


Tandis que les troupes américaines se retiraient d'Afghanistan, les Talibans ont pris le contrôle de Kaboul, la capitale afghane. En même temps a commencé à s’étendre le risque de persécution des anciens collaborateurs des États-Unis.


« Parmi les résultats prédits depuis l'élection présidentielle de l'année dernière, les choses suivent plutôt la tendance la plus pessimiste. Vous ne devriez pas les prendre pour une simple coïncidence », a déclaré Yaidron. Il a mis en avant la politique d'apaisement souhaitée par Joe Biden, en précisant qu’il fallait s’attendre à ce que « le monde soit de plus en plus divisé en réalité ».


Yaidron a fait ressortir deux points masqués derrière la témérité des talibans : d'une part, le soutien de la logistique militaire chinoise dont ils ont bénéficié ; d’autre part que la Russie s’était rangée du côté des talibans en qualité de « garant ». Par ailleurs, le coup d'État militaire au Myanmar et le soulèvement des talibans en Afghanistan ont déclenché une réaction en chaîne qui vise, selon Yaidron, le renversement du système démocratique par des dictatures militaires.


« Une guerre mondiale est actuellement en cours ». Selon Yaidron, c'est une bataille qui oppose le mouvement pour les valeurs démocratiques défendu par les États-Unis et l'Europe, à l'efficacité d'un contrôle communiste et uniforme.


L'Iran, qui fait actuellement l'objet de sanctions américaines, a repris ses exportations de carburant vers l'Afghanistan. Le Premier ministre pakistanais accueille également les Talibans, alors que les principaux acteurs de l'initiative "la Ceinture et la Route" de Xi Jinping se sont tendu la main. Selon Yaidron, il s’agit de savoir désormais si d'autres pays que l'Iran comptent rejoindre ce mouvement, à commencer par ceux de l'Afrique et de l'Asie du Sud-Est.



Le but de l'« Univers inversé » est de convaincre que la Chine est le pays le plus avancé


La Chine est soutenue par des êtres spatiaux maléfiques de l'Univers dit inversé, qui s'inspirent du leadership et des plans de la Chine pour gouverner la Terre, toujours selon Yaidron. Leur but ultime est de permettre aux pays pro-chinois de prospérer, tandis que doivent s’éteindre ceux qui ont pris position à leur encontre.


« La Chine est le pays le plus avancé du monde : elle peut vaincre le coronavirus. Elle possède en outre une technologie de pointe, une puissance économique et une force militaire suffisantes pour sauver le monde ».


C'est le récit que veulent nous délivrer les êtres de l'espace malveillants qui se cachent derrière la Chine, a souligné Yaidron. Il a ajouté par ailleurs que cette même force maléfique prévoyait d'engloutir les pays islamiques. Voici son plan : la Chine ciblera la fragilité du système fondé sur les croyances islamiques pour transformer les pays qui s’en réclament en nations matérialistes fondées sur l'égalité, avant de les attirer dans sa toile.



À propos des pays qui ne se protègent pas…


« Les troupes américaines ne peuvent pas et ne doivent pas se battre et mourir dans une guerre que les forces afghanes ne sont pas disposées à mener pour elles-mêmes », a déclaré le président Biden en août à propos du retrait américain d'Afghanistan.


Certes, avant l'élection présidentielle de 2020, l'Esprit-Gardien de M. Biden avait déjà fait part de sa peur de toutes frictions avec la Chine.


Après avoir relevé ce commentaire, Yaidron a évoqué la possibilité que le Japon devienne le prochain champ de bataille américano-chinois. La Chine souhaite que les États-Unis se replient sur Hawaï ; dans un tel cas, Yaidron pense que le Japon sera confronté à la menace d'une invasion de la Chine ou de la Russie, voire des deux.


De plus, de nombreuses usines japonaises sont actuellement implantées en Chine.


« Si l'alliance américano-japonaise menait des opérations conjointes, toutes les usines automobiles japonaises en Chine seraient confisquées et deviendraient immédiatement la propriété de la Chine, privant le Japon de leur utilisation », a averti Yaidron.


Tandis que les entreprises japonaises quittent la Chine pour l'Asie du Sud-Est, la Chine tend son piège pour contraindre ces entreprises à penser autrement. Cela inclut la propagation intentionnelle du coronavirus en Asie du Sud-Est ou l’instauration d’un coup d'État militaire de nature à inciter les entreprises japonaises à quitter les pays d'Asie du Sud-Est.


« Jusqu’ici tout s’est passé comme prévu », a ajouté Yaidron.



Les perspectives de la Terre dès aujourd’hui


Au terme de ces propos, Yaidron a déclaré qu'il prévoyait de provoquer la chute de la Chine. Ce pays envisage de conquérir le monde, mais on peut s'attendre à ce que l'économie chinoise s'effondre lorsque son front se sera étendu à force de progresser dans plusieurs pays, a déclaré Yaidron. Dans le même temps, on peut s’attendre à ce que le capital juif des États-Unis riposte pour reprendre le leadership économique du capital chinois.


Yaidron a déclaré qu'il était important de continuer à envoyer du Japon des opinions fortes, afin de sauver notamment Hong Kong et Taïwan, ainsi que le Myanmar du coup d'État militaire qui s’est mis en place.


Joe Biden, décrit comme « un président américain bien trop "japonais", essaie encore une fois de changer le cours de l’histoire. Nous devons sensibiliser les Américains à ce sujet. Cela signifie que le Japon doit adresser aux États-Unis un message fort sur les actions qu’ils devraient prendre », a déclaré Yaidron.


Les points suivants ont également été traités au cours de la lecture spirituelle :


  • Qu'en est-il de Donald Trump dont Xi Jinping avait si peur ?

  • L'encerclement de l'Inde par la Chine parviendra-t-il à son terme ?

  • Comment les êtres de l'univers inversé tirent-ils les ficelles en coulisses ?

  • La raison pour laquelle l'Islam se retrouve impliqué dans les ennuis de la Chine

  • De quelle manière la situation politique du Japon peut-elle impacter le monde ?

  • Quelle est la faiblesse de la Chine ?

  • Pourquoi le « Mal » existe-t-il dans ce monde ?

  • Quelle est la situation dans le monde spirituel islamique qui n’a rien de très monolithique ?


Cet article ne présente qu'une partie de la lecture spirituelle. Si vous souhaitez visionner l'enregistrement complet, merci de contacter Happy Science.


Source : http://eng.the-liberty.com/2021/8439/

43 vues