top of page
Rechercher

« Omicron était une vengeance » Le Message Spirituel choquant de Mme Meng Wanzhou, directrice financ



Alors que le nombre de cas de Covid-19 relevés dans le monde dépassait les 100 millions en un seul mois, pour un total cumulé de plus de 400 millions, Maître Ryuho Okawa, président-fondateur de Happy Science a spirituellement « convoqué » l'auteur de cette vague Omicron au moyen d’un message spirituel, enregistré le 11 février.


Étonnamment, le personnage qui s'est présenté comme le principal « chef » du variant Omicron était l'Esprit-Gardien de Meng Wanzhou, de la société Huawei Technologies, géant chinois du secteur des télécommunications. Mme Wanzhou est vice-présidente et directrice financière de Huawei.



Une culture du Covid-19 chez Huawei !?

Un complot s’est créé en représailles de la pression américaine exercée contre Huawei

Le producteur de télécommunications Huawei s’est trouvé banni des réseaux nationaux de pays comme les États-Unis et le Canada en raison de ses liens avec l'armée chinoise. L'Esprit-Gardien de Mme Wanzhou a expliqué que le variant Omicron, avait pour origine des représailles contre les sanctions américaines imposées à Huawei. Elle a affirmé qu'une arme biologique compliquait l'identification de son auteur, au contraire d’une frappe nucléaire. Son Esprit-Gardien a également déclaré avoir intentionnellement diffusé le virus, notamment dans des régions telles que les États-Unis et l'Europe qui imposent des sanctions économiques contre la Chine, afin d’y provoquer une sérieuse dépression économique.

Ce qui est choquant, c'est le lieu même où l'arme biologique aurait été développée. Elle a déclaré que le virus aurait été cultivé dans des installations liées à Huawei, pour ne pas y être repéré. Elle a également révélé que le Covid-19 pourrait se propager sous une forme ou sous une autre, par le rattachement (physique) du virus aux produits Huawei.



Fin de partie du Covid-19 : mise en œuvre d’un régime totalitaire par un système mondial de surveillance, au moyen de l'IA


« Les fabricants d’appareils électroniques feront plus de profits », a déclaré l'Esprit-Gardien de Mme Wanzhou, « si la poussée de Covid-19 cloisonne les individus en les obligeant à compter sur des appareils électroniques. » Alors, « la Chine peut devenir le premier pays du monde », s'est-elle vantée. Elle a également révélé son hostilité à l’égard des religions et déclaré que le coronavirus permet de « venir à bout des religions » du fait que l’on ne peut pas se rassembler dans les églises.

Elle était également fière d’ajouter que l'intention était de « rendre toute démocratie impossible », en ayant à l’esprit notamment le cas des manifestations de Hong Kong, car la société Internet d'aujourd'hui nous sépare physiquement. Elle a en outre révélé la finalité du jeu de la Chine : établir un régime totalitaire par un système de surveillance qui s’étend à l’échelle mondiale, au moyen de l'Intelligence Artificielle.


En ce qui concerne l'avenir des géants américains de la technologie : Amazon, Apple, Facebook (Meta) et Google, elle a déclaré qu'il était prévu de les écraser. « La "diplomatie des contributions" à la chinoise s'applique également aux Big Tech. Ceux qui s’inclinent devant nous auront accès au marché chinois, mais ceux qui le refusent périront », a-t-elle indiqué.


« Nous prévoyons de lâcher un virus qui ne tue que les Blancs », a-t-elle encore déclaré, avant de révéler un plan horrible du génocide de la race blanche, dessinant un monde où seuls les Chinois survivraient. De plus, le coronavirus conçu pour anéantir les Blancs s’appliquerait aussi aux Indiens. Ainsi la Chine n’aura plus d’ennemis après la destruction des pays occidentaux et de l'Inde.



L'ennemi juré d'Omicron est Trump !?


L'intervieweur a alors demandé quel était l'ennemi juré du variant Omicron, et elle lui a répondu très directement : « C'est Trump ». Elle en a donné la raison, en analysant sereinement les faiblesses de la Chine.


« La plus grande faiblesse de la Chine, c’est que les autres pays établissent une norme claire du bien et du mal, pour décider de lancer des missiles sur Hong Kong et Pékin. C’est bien là le plus étonnant. » « L'existence même de Trump suffit à déclencher cette peur. » « La Chine est foutue si d'autres pays se décide de rompre le principe de la présomption d’innocence, en commençant à punir les coupables potentiels », a-t-elle avoué.


L'administration Biden devrait se tenir à l’écoute au lieu de porter un jugement ambigu sur le bien et le mal à propos de la Chine.



Quelle serait la contre-mesure la plus efficace ?


À la fin de la séance, Yaidron a été convoqué pour faire part de sa pensée. Être spatial messianique, Yaidron est qualifié pour parler des contre-mesures pouvant être prises afin d’empêcher la propagation intentionnelle du variant Omicron.


« Leur vrai ennemi juré, c'est bien moi », a-t-il déclaré, en affichant la dignité d'un être qui a longtemps veillé sur la Terre. « Sauver ou détruire la Chine, la dernière parole me revient », a déclaré Yaidron.


Pour Yaidron, bien que les vaccins ne soient pas entièrement inutiles contre les infections immédiates, notre immunité se trouve affaiblie dès lors qu'un « poison » est utilisé à l’encontre d’un autre poison. Il a prévenu que des maladies infectieuses qui prévalaient jadis, telles que la syphilis, pourraient réapparaître.


« Si la Chine est reconnue au même titre qu’une association de malfaiteurs », a-t-il déclaré, la contre-mesure « serait un missile balistique intercontinental ICBM ». Il a laissé entendre que, sans action du reste du monde, la Chine continuerait à créer des épidémies à l’aide de virus puissants.


Il a affirmé que le but de la Chine était « l'isolement de l'humanité » et qu'elle avait pour but la destruction de l'amour, de la démocratie et de la foi en Dieu. D’après Yaidron, il importe de tenir la Chine pour responsable de la diffusion du Covid-19 et de décès qui ont dépassé de loin les pertes que l’on aurait pu craindre d'une bombe atomique.

L’article ci-dessus ne reprend qu'une partie des messages spirituels, qui ont également couvert les points suivants.


Le message spirituel de Wang Menzhou :

• On aurait déjà décidé ce qui provoquerait la mort de Biden !? • Qu'est-ce que repoussera la diffusion de Happy Science ? • Comment Biden compte-t-il survivre ? • Quel avenir pour l'Amérique latine et l'Asie du Sud-Est ? • Meng Wanzhou a-t-elle connaissance de « l'empereur céleste », le Tiandi chinois : 天帝) ? • Quelle prochaine structure mondiale la Chine envisage-t-elle après l'ONU ? • Qu'est-ce qui accompagne les appareils électroniques de Huawei ?

Le message spirituel de Yaidron :

• Quel type de personnes sont susceptibles d'être infectées par le Covid-19 ? • Le rapport entre la foi en Dieu et l’immunité • Un acteur majeur de l’OMS « équivaudrait à une fusillade » • Les « hôtes » dans lesquels le Covid-19 ne peut pas tenir très longtemps • Les apports d’une foi solide.


50 vues

Comments


bottom of page