Rechercher

Le Coronavirus est une punition divine à l’encontre du Parti Communiste Chinois :


Entretien avec M. Huang WengXiong

Huang est né à Taiwan en 1938. En 1964, il s’est rendu au Japon pour y terminer sa maîtrise en économie auprès de l'Université de Meiji, au Japon. Critique social et spécialiste de l'histoire économique, il a remporté en 1994 le prix PEN Club.

Il a publié 200 livres au Japon, dont le best-seller«Introduction to Conspiracy-ism» (Diamond Press). (Introduction aux théories du complot).


Tout au long de l'histoire de la Chine, de nombreuses dynasties sont tombées à la suite d'épidémies. Le régime de Xi Jinping pourrait également tomber en cas de mauvaise gestion de l'épidémie du coronavirus.


Il est impossible d’évoquer l'histoire de la Chine sans parler de ses épidémies. Des Han à la dynastie Qing, elles ont de fait provoqué plus d'un effondrement dynastique.

Pourquoi ces épidémies se produisent-elles donc aussi souvent en Chine ? C’est que la Chine sape la valeur de la vie humaine, ce qui entraine une mauvaise hygiène.

Ainsi, vous vous attendez à ce que ceux qui étudient la médecine aient atteint un niveau intellectuel exceptionnel dans des pays comme le Japon ou Taïwan. En Chine, cependant, les médecins détiennent un statut social très bas, tandis que des personnes de niveau inférieur poursuivent leurs études de médecine. Les mieux notées étudient la politique et se retrouvent à des postes élevés du gouvernement.

La Chine entretient une si mauvaise hygiène que bon nombre des épidémies qui ont sévi dans le passé au Japon et à Taïwan, sont venues de ce pays. Même la grippe dite espagnole et la peste bubonique, qui ont ravagé le monde entier, seraient en fait originaires de Chine.