Rechercher

L’erreur de Biden qui a rapproché la Chine de la Russie


The Liberty Web a souligné à plusieurs reprises qu’il n’était pas sage de prendre des mesures dures contre la Russie, car cela reviendrait à rapprocher la Chine et la Russie. La Russie possède le plus grand nombre d'ogives nucléaires au monde tandis que la Chine se classe au troisième rang mondial. Si les deux pays formaient une alliance militaire, ils posséderaient ensemble une menace mondiale bien plus meurtrière que l'Union soviétique seule. Un éloignement entre la Chine et la Russie s’impose donc.



L'Occident rompt sa promesse


En 2014, après que la Russie a acquis la Crimée sans l'approbation de l'Ukraine, les pays occidentaux ont critiqué l'annexion de la Crimée comme une violation du droit international. Sous la direction de l'administration Obama, la Russie a été isolée par de sévères sanctions économiques. Le Japon a suivi l'exemple de l'administration Obama et la Russie n'a eu d'autre choix que de s'appuyer sur l'économie chinoise. C’est ce qui a rapproché la Chine et la Russie.


Le but de l'annexion de la Crimée par la Russie était de protéger les Russes qui constituaient la majorité de la région. Tout a commencé en 1954 lorsque Nikita Khrouchtchev, premier secrétaire du Parti communiste de l'Union soviétique, a transféré de manière erratique la Crimée de la Russie à l'Ukraine. M. Khrouchtchev a grandi dans l'est de l'Ukraine. Les habitants se sont opposés à ce transfert parce que la Crimée faisait partie de la Russie ; ils ont cherché l'autonomie du gouvernement ukrainien et ont continué à agiter ce territoire en tant que force pro-russe.


En 2013, les Ukrainiens pro-occidentaux ont lancé une manifestation à grande échelle, conduisant à la persécution des résidents russes du pays. Plus de 93% des résidents de Crimée sont venus soutenir l'annexion de la Crimée par la Russie, et la Russie a placé la Crimée sous sa protection pour protéger les résidents russes à l'étranger.