Rechercher

Restaurateurs ou managers, comment développer son entreprise au juste niveau ?


La question du jour :

Ma femme et moi tenons un restaurant spécialisé dans les pâtes artisanales, où nous employons trois travailleurs à temps partiel. Mais j'ai l'impression d’être resté un artisan au fond de moi-même, ce qui nuit à la prospérité de notre entreprise. Auriez-vous des conseils pour m’indiquer de quelle manière des artisans peuvent devenir de vrais chefs d’entreprise ?

Je mange des pâtes environ 150 fois par an, ce qui fait de moi un connaisseur en la matière. Je devrais essayer vos plats avant de pouvoir dresser un diagnostic de votre gestion ! [Rires du public].

Si le restaurant ne compte que cinq employés, vous n'avez pas nécessairement besoin d’acquérir des compétences supérieures en management. La première des priorités serait de rivaliser par la saveur de vos plats plutôt que par votre gestion. Il existe tant d’établissements similaires, que la finesse de vos plats sera un vrai critère d’évaluation.

Il ne suffit pas que votre local soit moins cher que les autres. Vous devez consacrer un travail acharné pour vous efforcer de faire les pâtes que personne d’autre ne parvient à faire. C’est là toute la puissance de l'invention.

Prenons l’exemple du café. On a longtemps affirmé que le marché du café avait depuis longtemps atteint son niveau de saturation et que rien de neuf ne pouvait lui succéder. Pourtant si l'on y regarde de plus près à présent, toutes sortes de nouveaux produits sont apparus : café à la fraise, café à la saveur de kaki, café macha, café-crème garni de caramel. Nous voyons apparaitre des cafés qui vont bien au-delà de l'idée que l’on se faisait autrefois du café. Je suis assez attiré par ce qui est nouveau. Je fais donc volontiers l’essai de ces inventions dès leur sortie [rires du public]. J'essaie toutes sortes de choses afin de voir comment d’autres ont eu recours au pouvoir de l'invention.