Rechercher

Une alternative qui émerge au sein de la politique allemande


Entretien avec Maximilian Krah, membre du parti « Alternative pour l'Allemagne »(AfD)

L'afflux récent de réfugiés venus du Moyen-Orient s’est avéré une question controversée au sein de la classe politique allemande. Peu après que la chancelière Angela Merkel ait introduit une politique de la porte ouverte, son parti, l'Union démocrate chrétienne d'Allemagne (CDU), a subi une chute dans les sondages d’opinion. À la même époque, un nouveau parti appelé Alternative für Deutschland (AfD), est monté en puissance à l’occasion de quelques élections locales. L'AfD est souvent considéré comme l’un des mouvements populistes en plein essor en Europe. En prévision des prochaines élections nationales de septembre, nous avons interviewé Maximilian Krah, un militant AfD de Dresde. Il a quitté la CDU l'année dernière pour protester contre la politique migratoire conduite par Angela Merkel.
Pourquoi Krah s’est-il rallié à l’AfD

Maximilian Krah
Homme politique allemand, avocat et entrepreneur. Diplômé de la Colombie Business School de New York et de la London Business School.